vibestreamer – la suite

Hell0 !

Comme promis dans mon post précédent, je vais expliquer plus en détail la partie « translation d’adresse », appelée NAT également. Cette explication ne vaut pas que pour VibeStreamer, mais pour tout logiciel de type « serveur » ou qui nécessite une connexion directe entre votre ordinateur et Internet (Serveur Web « Apache », clients BitTorrent tels qu’Azureus, ou programmes p2p comme ShareAza ou eMule).

Pour la petite explication, il existe des adresses IP publiques et privées : l’adresse publique est unique au monde, et elle est en principe attribuée à votre routeur. Du côté privé, il s’agit simplement de votre réseau local, c’est-à-dire le ou les ordinateurs / notebooks que vous avez chez vous. Le problème vient du fait que tous les PCs de votre domicile utiliserons la même adresse pour se connecter à Internet, celle du routeur. Depuis l’extérieur, personne ne peut donc faire la différence entre votre routeur, votre ordinateur, votre ordinateur portable, etc… et c’est pour cela que la mise en place d’un serveur nécessite une configuration spéciale.

Il faut donc tout d’abord vous rendre dans l’interface de configuration de votre routeur. La plupart du temps, il vous suffit de taper 192.168.1.1 dans votre navigateur Internet, et un nom d’utilisateur et un mot de passe vous seront demandés. Si vous n’avez jamais modifié ce mot de passe, il est fortement conseillé de le faire, car par défaut il vaudra souvent « admin », ou « 1234 », et il peut être dangereux de garder ces valeurs.

Naviguez ensuite à travers les menus du routeur, et trouvez un menu appelé « NAT », « Virtual Servers », ou « Port Triggering », (cela dépend du modèle et de la marque du routeur). Dans mon cas (routeur US Robotics), le menu ressemble à ceci :

 

NAT on Router

Ensuite, vous devriez voir une liste des services NAT activés, ou du moins une possibilité pour ajouter un nouveau service (dans mon cas, il s’agit du bouton « Add ») :

NAT List

Dans la nouvelle fenêtre, on vous proposera sûrement des services déjà existants, tels qu’un serveur Web, ou des jeux vidéos. Nous allons créer un tout nouveau service. Il faudra lui donner un nom (par exemple « vibestreamer »), déterminer quel protocole est utilisé (TCP ou UDP, en principe TCP, mais si vous pouvez autoriser les deux, faites-le), et donner l’adresse IP du serveur (la votre). Pour connaître votre adresse IP locale (sous Windows), cliquez sur Démarrer / Exécuter, et tapez cmd, puis cliquez sur OK. Dans cette console, tapez « ipconfig », et cherchez la valeur de l’entrée « Adresse IP ». Elle devrait également se situer dans la zone des 192.168.1.x. Finalement, il faudra déterminer quel port est utilisé (si vous avez « port externe » et « port interne », mettez la même valeur pour les deux). Chaque programme a sa valeur par défaut, qui peut souvent être modifiée à sa guise (pour VibeStreamer, il s’agit du port 8081). Validez ou enregistrez ensuite ce service, et voilà, vous avez mis en place une translation d’adresses !

IP Config
ipconfig – pour connaître son adresse IP locale

Add NAT Service
ajout d’un nouveau service NAT

Cette configuration + un service de redirection dynamique comme No-IP qui permet aux utilisateurs de taper une adresse comme « monserveur.servemp3.com » pour atteindre votre serveur, à la place d’entrer une adresse ip « compliquée » telle que 85.72.33.100, est le moyen parfait pour partager votre musique avec votre famille, vos collègues et vos amis. Après ce petit effort de mise en place, l’utilisation en sera d’autant plus facile !

Bonne chance, et n’hésitez pas à poster des commentaires pour poser des questions !

theShad0w ¦ over and out

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :